Les assurances


Les contrats prévoient souvent la mise à dispostion d'un véhicule de remplacement fournit, soit par le garage où est immobilisé votre véhicule, soit par un loueur partenaire de votre assurance.

Les véhicules de remplacement des garages ne permettent pas de travailler. Ils ne sont ni équipés des équipements réglementaires, ni déclarés auprès des autorités de tutuelle, ni assurés pour le transport professionnel. Le véhicule relais permet la poursuite de votre activité.

L'assurance du véhicule relais est une question essentielle. Le transfert de votre assurance professionnelle sur le véhicule relais vous permet de travailler avec les mêmes garanties et la même quiétude que lorsque vous exercez avec votre véhicule.

A défaut de pouvoir transférer votre contrat d'assurance, établissez un contrat pour la durée de la location auprès de votre assureur.

Il est impossible pour voituresblanches.fr d'assurer le véhicule relais pour le transport professionnel réalisé par un tiers (vous) 

Pour être conforme au code de la route, vous devez apposer le carré vert détachage de votre carte verte de l'assurance. Il est nécessaire que votre assureur édite cette carte verte.

Les compagnies d'assurance qui ont déjà réalisées le transfert du contrat d'assurance du véhicule immobilisé :
MAAF, Alliance, Groupama, AXA, MFA



Le contrat d'assurance

Il y a plusieurs critères à prendre en compte pour un choix pertinent, étudier les options proposées :
- Assistance,  lister les détails, remorquage, prise en charge des clients et la votre.
- Perte d'exploitation pour véhicule immobilisé, en cas d'accident ou de panne, ou les deux ?
- Souplesse de transfert de votre assurance auto vers le taxi relais.



option perte d'exploitation ou immobilisation de véhicule

Contracter une option à votre assurance auto, souvent appelé perte d'exploitation ou immobilisation de véhicule. Quelques dizaines d'euro par an, permettent d'absorber le coût de la location d'un taxi ou VSL relais.

Attention, suivant les compagnies d'assurance, la prise en charge de l'immobilisation correspond parfois au temps de réparation déterminé par l'expert non pas du temps réel où votre auto reste chez votre réparateur. (exemple : l'expert déterminé 2 jours de travail, le garagiste garde votre auto 3 jours, la prise en charge de l'assurance sera de 2 jours). Il convient de préciser ce paramètre avec son assureur.

Sur la base de 300 kms/jour le coût de reviens de la location est de 68 € Ht. Au vu du paragraphe ci-dessus, il peut être intéressant de demander une cotisation pour une indemnisation de 80 € qui couvrira, éventuellement, les jours non pris en compte.

Etudier la durée de prise en charge de l'immobilisation. 10 jours, 15 jours, 30 jours ... exemple votre auto a 6 mois, accidentée, l'assureur décide de réparer malgré un marbre. expertise, contre expertise cela prend du temps...